Partage de l'intelligence artificielle (IA)


#1

Le rapport " Donner le sens à l’intelligence artificielle [1a][1b] avance trois régimes de partage de la propriété intellectuelle de l’intelligence artificielle :

  1. " des accords de partage de la valeur créée et des droits de PI ";
  2. " un abandon de la PI aux partenaires industriels, à condition qu’ils soient européens ";
  3. " une séparation entre les domaines applicatifs et fondamentaux, avec répartition de la PI en rapport ."

Sont-ils pertinents ?
Quels dispositifs juridiques à mettre en œuvre (brevet, base de données, données à caractère personnel, open source, droit d’auteur, secret de affaires,…) [2]
Quelles pratiques ?
D’autres régimes à définir ?

[1a] “Donner le sens à l’intelligence artificielle”, Cédric Villani, mathématicien et député de l’Essonne, Mission confiée par le Premier Ministre Édouard Philippe - Mission parlementaire du 8 septembre 2017au 8 mars 2018.

[1b] Rapport Villani : de la propriété intellectuelle de l’intelligence artificielle (IA), X-Propriété-Intellectuelle, 1er avril 2018

[2] " [Protect your IP well, so that you can share it with the world!](http://video YouTube de l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle pour la journée mondiale de la propriété intellectuelle 2018 mettant en scène le modèle de management Protect IP / Share IP (Tru Do-Khac))"
En français : "Bien protéger votre PI, c’est pouvoir la partager avec le monde entier!